Gastronomie

Le country break Rassasie le coeur

Bien manger est une volupté délicate et un réconfort rare. 
En Saône-et-Loire, chacun défend haut et fort les plaisirs de la table, des produits du terroir. De l’authentique cuisine de marché, à la créativité de grands chefs étoilés et au vrai goût des AOC, la Saône-et-Loire s’affirme farouchement gourmande !

HOTEL-RESTAURANT 
DE LA POSTE

Une étoile au Guide Michelin, la table de Frédéric Doucet à Charolles se réserve. A proximité du bocage Charolais-Brionnais où l’on retrouve les boeufs de Charolles et fromage de chèvre du Charolais, c’est une étape gourmande qui vous attend. A la carte du chef : le fameux boeuf charolais, le foie gras, la poitrine de pigeon, le homard breton, la fricassée de girolles du Morvan ou encore le soufflé chaud au Grand Marnier.

HOSTELLERIE 
BOURGUIGNONNE

Au XVIème siècle, les bateliers et les pêcheurs de Verdun-sur-le-Doubs, en Bresse, préparaient la pochouse, un plat du pauvre avec une sauce au Bourgogne aligoté. Cette spécialité bourguignonne se déguste dans des restaurants de bord de Saône et tout particulièrement chez Didier Denis à Verdun ! Elle mélange quatre poissons de la Saône et du Doubs, dont deux à chair maigre : le brochet et la perche, et deux à chair grasse : l’anguille et la tanche, accompagnées de croûtons à l’ail.

CHEZ 
MARIE-EUGENIE

Etape de charme en pleine nature, à Bruailles, dans une ancienne ferme bressane du XVIIIème siècle entièrement restaurée et joliment décorée par Marie-Eugénie qui a ouvert 4 chambres d’hôtes. Ici, pas de baignoire à débordement, ni de vaisselle grand style mais une maison confortable pour se ressourcer et goûter à quelques spécialités régionales. Au menu : volaille de Bresse, escargots de la ferme de Viennette à Montret, jambon persillé de chez Collinet à Louhans, légumes du marché de Louhans…

HOTEL-RESTAURANT 
AUX TERRASSES

C’est avec brio que Jean-Michel Carette perpétue la tradition familiale au restaurant aux Terrasses à Tournus. Le chef a su conserver l’étoile obtenue par son père Michel et emballe toutes les papilles en réinventant avec fraîcheur le patrimoine gastronomique de la Bourgogne. Les produits sont de qualité, les cuissons justes et la cave riche de 6 000 bouteilles est un enchantement.

LE MOULIN 
DE BUFFIERE

C’est dans sa maison d’hôtes, le Moulin de Buffière à Montbellet, près de Viré, que Dominique Decina, chef cuisinière formée à l’Institut Paul Bocuse de Lyon, partage tous ses tours de main dans son atelier "cuisiner avec le vin". Boeuf bourguignon, poire au vin et aux épices, coq au vin, oeufs meurette, poulet au Viré-Clessé... un après-midi cuisine convivial qui se termine par la dégustation des plats réalisés. Sur place : gîtes, chambres et table d'hôtes de charme.

AUBERGE 
DU PARADIS

Faites confiance à votre GPS. Le Paradis est bien à Saint-Amour, en Beaujolais. Il ressemble à une maison de village, un lieu de grâces on ne peut plus terriennes. Avec un charmant caractère. Côté campagne, la terrasse embrasse un jardin où miroite un bassin-piscine, les vignes en perspective. Les chambres ravissantes jouent avec un design moderne, d’inspiration rétro un tantinet baroque. Les petites attentions multiplient les délicatesses. Passez à table ! Elle a du coeur et une étoile qui transporte le palais au plus haut des cieux. A l’auberge du Paradis, les anges ont pour noms Cyril et Valérie.

Discover url: 
rechercher/Gastronomie