La Saône-et-Loire

Destination touristique à part entière pour des découvertes culturelles et gourmandes, combinées avec des activités de loisirs nature multiples, la Saône-et-Loire se découvre, s'apprécie en prenant son temps. Des paysages variés la façonnent : forêts profondes du Morvan, coteaux vineux où il fait bon sillonner les routes des vins, bocages verdoyants du Charolais Brionnais, plaine opulente de la Bresse bourguignonne, vallée de la Saône... En toile de fond, un décor haut en couleurs qui abrite un patrimoine aussi riche que varié.

Le récit d'une belle histoire

Dès le Paléolithique supérieur, l'emblématique roche de Solutré, haut lieu ayant donné son nom à une période de la Préhistoire, a eu un rôle prépondérant présenté au musée de Préhistoire. Autre site préhistorique classé, les grottes d'Azé sont tout autant évocatrices de cette époque. La "caverne aux mille ours" côtoie même une rivière souterraine !

Plus tard, sur le Mont-Beuvray, au pied de l’actuel Parc naturel régional du Morvan, Bibracte a été une capitale gauloise, avant de devenir aujourd'hui un centre de recherche archéologique européen. La civilisation celtique est également hôte d'honneur au musée du même nom. Non loin de là, les nombreux monuments gallo-romains, complétés par des collections à découvrir au musée Rolin, caractérisent bien la ville d'Autun, alors appelée "Augustodunum".

Autun doit également sa réputation à la cathédrale Saint-Lazare et son superbe tympan, un des hauts lieux de l'art roman, ce dernier ayant trouvé une place de choix en Saône-et-Loire. En effet, d'inspiration clunisienne ou tournusienne, pas moins de 250 églises et chapelles romanes parsèment la campagne ; l'abbaye de Cluny, la basilique de Paray-le-Monial et l'abbatiale Saint-Philibert à Tournus en sont les ambassadeurs. Une dimension spirituelle par ailleurs présente à la communauté œcuménique de Taizé ou au temple bouddhiste de La Boulaye.

De nombreux et prestigieux châteaux jalonnent la route des châteaux, parmi lesquels ceux de Cormatin, Sully, Couches, Pierreclos, Drée à Curbigny ou encore le château départemental de Pierre-de-Bresse, qui abrite l'écomusée de la Bresse bourguignonne.

Une histoire industrielle forte s'en suivra, principalement axée autour du Canal du Centre : des traditions qui vont de la métallurgie à l'industrie minière, de la céramique à la faïence, et un patrimoine caractéristique dont le château de la Verrerie au Creusot ou la Villa Perrusson à Ecuisses. Une ville qui bouge sait aussi divertir : le parc touristique des Combes propose bon nombre d'attractions pour petits et grands, amateurs de sensations fortes.

En Saône-et-Loire, on se divertit sur des sites récréatifs pensés pour toute la famille : Touroparc Zoo, c'est LE parc zoologique et de loisirs, le royaume de 700 animaux tout comme son voisin le Hameau Duboeuf, le premier oenoparc de la vigne et du vin en Beaujolais à Romanèche-Thorins. Quant à Diverti'Parc, se sont ses labyrinthes et jeux insolites qui font le bonheur des enfants et même de leurs parents.

Un patrimoine remarquable et une nature préservée : tous les ingrédients pour une belle photo… qui a d'ailleurs été inventée par Nicéphore Niépce du côté de Chalon-sur-Saône.

La Saône-et-Loire est véritablement source d'inspiration !

La culture du mouvement

Terrain de jeux ou livre d'images, la Saône-et-Loire sait se laisser admirer mais également divertir. A titre d’exemple, le site de Solutré Pouilly Vergisson et Bibracte, les deux "Grands Sites de France", montrent la voie de bon nombre de "Balades Vertes", sentiers de randonnée pédestre ou VTT, et "Pistes Vertes", sentiers de randonnée équestre.

Apprécié de tous, les Voies Vertes et la Voie Bleue, pistes cyclables par excellence, côtoient châteaux, églises romanes et environnement préservé pour des balades bucoliques et instructives. Découvrir l'abbaye de Cluny, premier monument français à avoir obtenu le "label du patrimoine européen", les bords de Loire, de Saône ou le Canal du Centre à la vitesse d'un bateau ou à vélo, les perspectives s'en trouvent changées…

Une halte à la station thermale de Bourbon-Lancy et à l'espace bien-être Celtô, sera alors bien méritée. Les amateurs de golf quant à eux trouveront à fouler le gazon de plusieurs parcours 18 trous.

Avec 300 km de voies navigables, la navigation fluviale alterne rivières et canaux. Depuis la petite rivière Seille en Bresse bourguignonne, les plaisanciers rejoignent la Saône, puis le Canal du Centre qui côtoie à son extrémité les bords de Loire et Digoin, ville de mariniers depuis l'antiquité et confluent de trois canaux.

Bien sûr, chaque itinéraire peut être agrémenté par la rencontre d'un artisan d'art, la visite d'un parc, d’un jardin ou d’un village fleuri, dans l'ambiance d'une fête ou d'un marché…

Un département aux parfums d'AOC

La viande charolaise, les AOC Volaille de Bresse (la seule au monde) et fromages de chèvre Charolais et Mâconnais, les vins du Mâconnais-Beaujolais (Saint-Véran, Pouilly-Fuissé, Saint-Amour…), du Couchois (Bourgogne Côte du Couchois), de la Côte Chalonnaise (Mercurey, Rully, Givry…) et de la Côte de Beaune avec ses Montagny…sont autant de spécialités à déguster dans une petite auberge de campagne ou dans un restaurant gastronomique.